Les meilleurs pneus d’hiver 2016-2017

L’hiver est encore une fois à nos portes et si ce n’est déjà fait, cela signifie qu’il est temps de chausser votre voiture de pneus d’hiver adéquat. Vous hésitez à faire l’achat de pneus d’hiver? Sachez qu’affronter l’hiver canadien avec des pneus quatre saisons n’est pas recommandé par l’APA. Au Québec, les pneus d'hiver sont obligatoires pour les automobiles, fourgonnettes et véhicules utilitaires sport depuis 2008.
Rabais additionnels pour les membres.
Les membres des régions de Montréal et Toronto bénéficient de prix réduits à l’achat de pneus.
     

 

 

 

Pneus d’hiver, nos critères d’évaluation

La dernière grande révolution touchant les pneus d’hiver est venue au tournant des années ’90 quand le Japon a décrété l’interdiction des crampons. Les manufacturiers nippons, suivis par les autres fabricants de pneus d’hiver, se sont mis en frais de concocter des gommes capables de coller à la glace et de mordre dans la neige tout en procurant une adhérence satisfaisante sur une chaussée sèche et une douceur de roulement acceptable. De nos jours, les crampons font de moins en moins partie de la solution pour l'hiver, à l'exception des personnes qui roulent principalement sur des routes qui ne sont pas dégagées.

Les produits chinois (ex. Sunny et Triangle), malgré qu’ils aient fière allure et qu’ils soient à l’occasion des copies de produits bien connus, ne peuvent se comparer même aux marques secondaires et donc, ne sont pas parmi les meilleurs pneus d’hiver offerts. Toutefois, les pneus d’hiver fabriqués en Chine qui portent le nom d’un fabricant connu de bonne réputation, comme Toyo ou Uniroyal par exemple, sont des exceptions.

Pneus d’hiver vs pneus quatre saisons

Un pneu homologué pour l'hiver est orné d’un sigle distinct. (flocon dans un flanc de montagne). Les pneus quatre saisons sont cotés M&S (mud and snow), mais cela ne signifie pas nécessairement qu’ils sont adaptés à la conduite hivernale et ils ne rivalisent pas les meilleurs pneus d’hiver sur la neige et sur la glace. Les pneus quatre saisons offrent une adhérence moindre en hiver lorsqu’ils sont neufs et celle-ci diminue lorsque l’usure s’accroît. Même sur chaussée dégagée, à très basse température, la gomme d’un pneu quatre saisons durcit considérablement et offre moins d’adhérence que celle d’un pneu d’hiver, conçu pour les températures plus froides. Des tests de pneus ont démontré que les pneus d'hiver ont un rendement de loin supérieur aux pneus quatre saisons dans les conditions hivernales; vous pouvez le constater dans cette démonstration réalisée par l'APA avec l’équipe de JE et les pilotes de Transports Canada. 

Réduire la grandeur des jantes pour l'hiver

Dans la dernière décennie surtout, les fabricants automobiles ont voulu améliorer la tenue de route et l’aspect esthétique des véhicules en augmentant le diamètre des jantes, en abaissant la hauteur des pneus et en installant des roues en alliage. Ce phénomène a entraîné l’augmentation du prix des pneus; par ailleurs les jantes de fantaisie en alliage sont dispendieuses et fragiles.

Il est possible, dans la plupart des cas, de réduire les dimensions des jantes en hiver comparativement à celles livrées avec le véhicule, et parfois de monter des pneus d’hiver sur des roues d’acier, moins dispendieuses. Toutefois, changer le diamètre de la jante d’hiver peux s'avérer plus dispendieux sur les autos équipées de système de surveillance de pression des pneus (TPMS) qui ont des capteurs montés sur les jantes. Dans certains cas, pour y arriver il faudra acheter un deuxième jeu de capteurs pour les jantes d'hiver et les programmer.

Réduire la cote de vitesse

La cote de vitesse est représentée par une lettre. Il s'agit de la vitesse maximale constante que peut soutenir le pneu sans surchauffer. Il est accepté qu’on réduise la cote de vitesse d’un, et parfois deux échelons pour les pneus d’hiver, en précisant que les performances des pneus sur chaussée dégagée seront moindres.

Voici un tableau des vitesses maximales selon cette codification:

Code de vitesse Vitesse maximale supportée
Q 160km/h
R 170km/h
S 180km//h
T 190 km/h
U 200 km/h
H 210 km/h
V 240 km/h
W 270 km/h
Y 300 km/h
ZR Au delà de 300 km/h

Les crampons

Pour les adeptes des crampons, et il en existe encore, surtout pour l’utilisation en région montagneuse. Si vous voyagez sur des autoroutes, leur effet sera peu bénéfique et peut même entraîner une perte d’adhérence lors de freinage appuyé sur du béton mouillé.

L'azote

Le gonflage des pneus à l’azote peut s'avérer avantageux sur les véhicules équipés d'un système de surveillance de la pression des pneus (TPMS). La pression a tendance à moins fluctuer avec l'azote pur comparé à l'air (qui, en passant, s'avère être composé d'azote à 80%) pendant les périodes de changement rapide de température, ce qui peut réduire les fausses alertes en provenance du système de surveillance de la pression des pneus. Sachez qu'il faut évacuer l'air à l'intérieur du pneu avant de le remplir avec l'azote pour obtenir un avantage, et que l'ajout d'air en provenance d'un compresseur installé à une station service annule ses avantages. Pour la majorité des automobilistes, de l'air ordinaire et un manomètre pour surveiller la pression à l'occasion sont plus avantageux.

Pour plus d’information technique au sujet des pneus d’hiver, consultez notre section Info-pneu.