Conseil d’achat ou de location automobile afin de payer le juste prix!

Devenez membre de l’APA, pour des économies et une paix d’esprit!

Service d'inspection de véhicules d'occasion
La meilleure façon de ne pas acheter un citron ou de payer trop cher pour un véhicule en mauvais état est de procéder à une inspection avant l'achat. Une inspection en règle comprend un essai routier, une inspection mécanique et une inspection de la carrosserie permettant de déterminer si le véhicule est accidenté. Les ateliers suivants sont tirés de la liste des garages recommandés de l'APA et ont bien performé par le passé.
Voir la liste des ateliers recommandés

 

 

 

QUOI DE NEUF

 
Lancement du magazine Autos Neuves et d'Occasion 2015, la publication conjointe entre l’APA et Protégez-Vous
Montréal, le 17 mars 2015– L’Association pour la protection des automobilistes (APA) et Protégez-Vous publient aujourd’hui le guide AUTOS 2011. Le Guide comprend à la fois l’évaluation des autos neuves et d’occasion et s’avère une source unique d’une multitude de renseignements reçus des consommateurs, et des experts dans la vente et la réparation automobile qui collaborent avec l’APA. 

La Presse
21 janvier 2015 - Une Ford Focus à 59 000 $

…Pour les consommateurs plus vulnérables, les prêts-auto peuvent devenir un véritable boulet. Dans l’univers de la « deuxième chance au crédit » où « personne n’est refusé », il faut s’attendre à payer jusqu’à 30 % d’intérêt. Extrêmement lourd à porter pour des consommateurs qui sont déjà dans une situation pénible.

Dans certains cas, le concessionnaire empoche une commission supérieure s’il parvient à signer un prêt à un taux d’intérêt supérieur, déplore George Iny, président de  
l’Association pour la protection des automobilistes...

Selon M. Iny, il est possible de dénicher une voiture qui coûtera 3000 $ et qui tiendra la route encore trois ans, sans trop d’entretien… En l’achetant d’un particulier qui en a pris soin, vous contournerez la commission d’un vendeur d’occasion. Et en la faisant inspecter méticuleusement par un expert, vous éviterez de vous retrouver avec un cancer roulant dont l’odomètre a été reculé. Pour lire le texte intégral>>

 

La Presse
9 janvier 2015 - Annus horribilis de l'automobile

La pénalité record qui vient d'être imposée à Honda met le clou dans le cercueil de l'annus horribilis qu'a traversé l'industrie automobile en 2014. Mais pour les consommateurs, l'année 2014 n'a pas été aussi horrible que ça, car elle aura permis de crever un abcès qui rongeait l'industrie depuis une décennie.
...N'allez pas croire que les voitures ont soudainement eu davantage de défaillances en 2014. La vague de rappels découle plutôt d'une opération grand nettoyage. D'ailleurs, beaucoup de véhicules visés ne sont pas des petites jeunesses, mais plutôt des véhicules qui roulent depuis au moins cinq ans.

Il y a même un rappel qui a touché un modèle de Pontiac 1997, souligne George Iny, président de l'Association pour la protection des automobilistes. Ne venez pas me dire que GM a découvert ça l'an dernier, après 17 ans!

Voilà bien la preuve que les constructeurs ont décidé de sortir les squelettes de leurs placards. Et c'est tant mieux. >>PLUS

 



La Presse
8 janvier 2015 - Honda, l'amende record

Des problèmes mécaniques dissimulés aux autorités américaines. Un constructeur - Honda - qui doit rendre des comptes et payer une amende record. Après le fiasco de GM l'an denier, l'histoire semble bégayer en ce début d'année. Un changement s'est pourtant opéré.

L'administration américaine a annoncé hier que le constructeur japonais Honda allait devoir payer une amende record de 70 millions US pour ne pas avoir averti la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) que 1729 plaintes avaient été déposées à l'encontre de certains de ses modèles ces dernières années, modèles étant la cause de décès et de blessés sur les routes américaines.

Cette amende et cette action de l'administration Obama sont plutôt bien perçues par les organisations de défense des consommateurs. «Les constructeurs ne peuvent plus cacher l'existence de défauts. Pour les consommateurs et les constructeurs sérieux, cela prouve que le régime a un peu changé, qu'il est plus sévère de la part des autorités», commente George Iny, président de l'Association pour la protection des automobilistes (APA)….

Pourquoi ce laxisme?

En ne signalant pas aux autorités ces problèmes, Honda a-t-il cherché à gagner du temps? Et si oui, pourquoi? À l'APA, on croit que Honda a voulu faire l'économie d'un rappel de plusieurs millions de dollars en agissant ainsi, sachant que le nombre de véhicules concernés et accidentés était relativement très faible. «Les cas de Toyota en 2010, de GM l'an dernier et de Honda cette année ont montré une façon de faire qui n'est pourtant pas permise par la loi. [...] Chez les constructeurs, tout le monde a pris ou prend un risque. Les constructeurs ont pris la mauvaise habitude de voir un rappel comme une décision commerciale», témoigne M. Iny. Sans nier la pression de la rentabilité, Yan Cimon (professeur spécialiste de l'industrie automobile à l'Université Laval) n'y voit pas d'intention malveillante, mais plutôt un problème de fonctionnement: «Il faut changer la culture de la sécurité chez les constructeurs. Il y a un défi organisationnel à relever. On a besoin d'y relier tous les services de sécurité et les mécanismes de contrôle.» Pour le texte intégral>>

 



La Presse
30 decembre 2014 - L'hybride prisée jusqu'à un certain point

Toujours aussi rare, toujours aussi prisée, toujours aussi fiable, la voiture hybride est une perle rare sur le marché automobile, surtout dans le domaine de l'occasion. Est-elle pour autant une réussite commerciale? Et a-t-elle un avenir?

L'hybride, en matière de marketing et de commercialisation, est un échec dans le neuf en Amérique, juge George Iny, président de l'Association pour la protection des automobilistes. «Si la voiture électrique était moins coûteuse et plus efficace, ce serait elle ou l'essence», estime Steve De Marchi, directeur général de l'Association des marchands de véhicules d'occasion du Québec.

FACILE À VENDRE

Foi de vendeur, la voiture hybride jouit d'une certaine popularité sur le marché de l'occasion. «On ne les garde tout simplement pas dans les concessions, même des modèles 2001. Aujourd'hui, on revend tout ce que le client peut conduire pendant quelques années encore», affirme Jean-Claude Gravel, président du Groupe Gravel. Même son de cloche chez Chassé Toyota, à Montréal. Son directeur général, Maxime Chassé, confirme que «l'hybride n'est pas difficile à vendre dans l'occasion»…

Pour l'APA, le constat est sans appel. Au regard des investissements et du nombre de modèles produits, «l'hybride, en matière de marketing et de commercialisation, est un échec dans le neuf en Amérique», juge George Iny. «La technologie est réussie, de la part de Toyota, dit-il. Mais ce qu'ils ont fait, beaucoup de constructeurs n'auraient pu le faire: vendre à perte pendant une décennie, avec une nouvelle technologie. Les petits constructeurs ne peuvent pas faire ça, Mazda lui-même l'a dit.»

Les constructeurs ayant été frileux, le marché de l'hybride n'est-il pas dorénavant coincé entre la voiture à essence et la voiture électrique? «Il est transitoire. Si la voiture électrique était moins coûteuse et plus efficace, ce serait elle ou l'essence», conclut Steve De Marchi. PLUS>>



30 octobre 2014: émission Enquête de Radio-Canada sur les problèmes de démarreurs GM
voyez le reportage de l'équipe d'enquête sur ce sujet ici.

 

 

 24 octobre 2014:  La valeur des prêts auto a quadruplé depuis 2007
Les prêts automobile ont quadruplé depuis 2007 au Canada ce qui pourrait placer les consommateurs et les banques dans une situation délicate si l’économie montrait des signes de ralentissement soutenus.

 Entrevue de Mr. George Iny, au Canal Argent, à ce sujet: 

 

Octobre 2014: Recours collectif du cartel de l'essence - La Cour suprême du Canada autorise la communication de milliers d'enregistrements de conversations téléphoniques
Dans un arrêt historique en matière de recours collectif rendu ce jour, la Cour suprême du Canada permet, entre autres, aux procureurs des demandeurs Simon Jaques, Marcel Lafontaine et l'Association pour la protection automobile (APA) et à leur expert, d'obtenir la communication de milliers d'enregistrements de conversations téléphoniques découlant de l'écoute électronique effectuée par le Bureau de la concurrence du Canada, dans le cadre de l'enquête Octane>>PLUS

 


Mars 2014: Les ateliers recommandés pour les réparations dans le guide Autos 2014
Vous trouverez les références aux ateliers de réparation recommandés par l'APA pour des réparations à prix préférentiels et les techniques de réparation moins coûteuses que celles que proposent les concessionnaires dans cette section.
 

Mai 2011 - Essence : l’APA pour un prix plancher et plafond
L'APA soutient la proposition de règlementer au Québec le prix maximum et minimum à la pompe, soit un maximum de 6 cents et un minimum de 3 cents le litre respectivement. Cette mesure proposée par l'AQUIP (l'Association des indépendants du pétrole du Québec) évitera les marges excessives dans la vente au détail de l'essence grâce au prix maximum. Le prix minimum quant à lui, assurera une saine concurrence dans la vente au détail en garantissant un prix de revient équitable pour les commerçants. Le prix minimum en outre, devrait éliminer les recours aux cartels régionaux dans la vente au détail de l'essence au Québec, de sorte que les détaillants d'essence couvrent leurs frais d'opération durant les guerres de prix prolongées.

Mercedes-Benz et smart suppriment les frais de transfert de garanties prolongées au Québec
À la demande de l’APA, Mercedes-Benz Canada a décidé en date du 04 avril 2011 de supprimer les frais de transfert pratiqués sur les garanties prolongées vendues au Québec, et ce, rétroactivement jusqu’en 2009. Détails